Accueil Politique Evolution institutionnelle Elie Domota répond à Garcin Malsa

Elie Domota répond à Garcin Malsa

elie domota

Lors de son déplacement aux Antilles, le chef de l’Etat a annoncé l’organisation d’un référendum sur l’avenir institutionnel de la Martinique. Les habitants auront à choisir entre le statu quo, la création d’une collectivité unique ou le statut d’autonomie.

Garcin Malsa : C’est un pas vers l’indépendance ? On peut dire que oui ! Si effectivement le peuple le veut – s’il accepte – Ceci étant, je pense qu’il faut quand même attendre – C’est nous qui devront faire le travail au sein du peuple – Je suis persuadé que nous pourrons aller beaucoup plus loin – Et ça je pense que c’est une bonne chose !

Elie Domota : En Martinique il y a eu une table ronde avec des gens “soit” choisis sur le volet qui pouvaient s’exprimer et là c’était un discours solennel.
L’Autonomie : “ Non Merci !”
Quand Mr Sarkozy parle d’autonomie et d’autonomie de région, il est simplement dans la droite file des injonctions européennes et de l’OMC qui impose aujourd’hui à la France, comme l’Allemagne l’a fait, de régionaliser ses institutions.
En fait il s’agit de quoi ? Mr Sarkozy a bien balisé les choses – Il a dit, le statut-quo c’est pas possible, l’indépendance c’est même pas la peine d’en parler. Nous allons négocier ensemble le degré d’autonomie sur les compétences que je vais lâcher.
Mais surtout ! tout ce que vous allez demander – cherchez le financement directement chez vous! Donc en fin de compte il s’agit d’une coquille vide – Ceux qui pensent que les gens peuvent aller à l’indépendance avec ça, ils se trompent lourdement !

Charger d'autres écrits dans Evolution institutionnelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Paille : Violence verbale [Retour de flamme]