Accueil Politique Evolution institutionnelle André LESUEUR réélu MAIRE de Rivière-Salée

André LESUEUR réélu MAIRE de Rivière-Salée

andrelesueur.jpg

André LESUEUR Elu Maire de Rivière-Salée au deuxième tour

avec 404 voix de plus qu’en 2008 

Résultat du Deuxième tour le 11 Octobre 2009

André Lesueur (FMP): 3322 voix (Elu)

Louis-Félix Duville (MIM): 2829 voix

Résultat du premier tour 2009.

André Lesueur  :  2794 voix

Louis Félix Duville : 2519 voix

Daniel Robin : 396 voix

Rappel des résultats de mars 2008

André LESUEUR : 2918 voix

Louis Félix DUVILLE : 2829 voix

Daniel Robin : 396 voix

Charger d'autres écrits dans Evolution institutionnelle

4 Commentaires

  1. lpld

    12 octobre, 2009 à 15:05

    LA DIGNITE MARTINIQUAISE EST DU COTE DE RIVIERE-SALEE
    Aujourd’hui, l’achat des consciences ne fait plus scandale : C’est triste.
    C’est le résultat d’une conception portée par des hommes qui se disent de gauche, donc supposée être dans le camp de la dignité. Mais seulement de la dignité proclamée.
    Tous les intellectuels sont complices par leur silence, des indépendantistes qui achètent le vote des électeurs Martiniquais. La dignité martiniquaise est ainsi bafouée avec la bénédiction de l’élite. C’est leur façon d’être de gauche …et de se coucher.
    André LESUEUR a été le premier homme politique martiniquais à dénoncer la distribution d’argent à des fins électorales. Longtempos dans le désert. Les électeurs ont commencé à relever la tête et à …sanctionner.
    Aujourd’hui c’est la droite qui en appelle à la dignité martiniquaise.
    C’est elle qui dit à « Cité nouvelle » à RS qu’un Martiniquais à qui la collectivité donne un logement gratuitement doit, au nom de la raison et de la dignité, au moins payer les frais du notaire. Et c’est celui qui, pour gagner des suffrages, l’invite à ne rien payer du tout qui perd les élections. C’est salutaire et la Martinique peut encore espérer.

    Bravo la politique sans « LAGEN ».
    BRAVO ANDRE ET MERCI RIVIERE-SALEE

    Répondre

  2. Réaliste

    12 octobre, 2009 à 12:53

    Louis-Félix DUVILLE (MIM) 2008 = 2829 voix

    Louis-Félix DUVILLE (MIM) 2009 = 2829 voix

    Louis-Félix DUVILLE = LE STATU QUO !

    Répondre

  3. citizen

    12 octobre, 2009 à 3:18

    Reste à remarquer que la seule constance chez nos politiciens est leur reserve de voix à l’électeur près, 396 réiteré pour le representant du PPM et 2829 ( deuxième tour 2008 et 2009 ) pour le candidat du MIM.

    Répondre

  4. citizen

    12 octobre, 2009 à 3:10

    Que dire de plus, sinon sabler le champagne, on est sur la bonne voie, celle de la victoire du progrès et l’intelligence collective sur l’obscurantisme, prochaine étape le 17 janvier où il reste à écarter definitivement la gangrène soixantequatorziste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- LE PASSAGE AU 74 : LES RAISONS D’UN REFUS

Hurard BELLANCE, chercheur en histoire. Un de nos penseurs politiques locaux a pu dire que…