Accueil Politique Evolution institutionnelle - Ce Mardi soir 19h00, articles 73 et 74 : pourquoi ?

- Ce Mardi soir 19h00, articles 73 et 74 : pourquoi ?

atrium.jpg 

Le Club Presse Martinique organise ce Mardi 20 octobre à l’Atrium, à 19 heures, salle Aimé Césaire, un débat sur le thème : « articles 73 et 74 : Pourquoi ? »

Le débat est ouvert à tous et promet d’être passionnant.

Il s’animera autour des interventions et échanges entre Louis Boutrin, porte parole du comité Objectif 74 et Fred Tirault, président de Dynamique 73, et Justin Daniel, universitaire, expert de la constitution.

Charger d'autres écrits dans Evolution institutionnelle

5 Commentaires

  1. citizen

    20 octobre, 2009 à 22:51

    Et au fait, très bonne chance ( où si vou connaissez l’expression « merde » pour porter chance) à notre amis Fred Tirault qui devra défendre les intérêts martiniquais ce soir 19 h par club presse.
    Croisons les doigts et touchons du bois.
    Au fait comme je ne pourais pas être présent, si évolution martinique peut faire un petit compte rendu, ce serait gentil, merçi d’avance.

    Répondre

  2. René

    20 octobre, 2009 à 20:26

    Je ne suis pas convaincu que tous ces débats techniques apporteront des réponses à nos questions. Le fond du problème,tout le monde le connait. Nos élus ne sont pas capables d’utiliser les outils juridiques qu’ils ont actuellement à leur disposition pour faire fonctionner l’économie. Sur un territoire de 1100km2, 400.000 hts il y a une multitude de partis politique de tout bord rendant impossible une gestion efficace de l’ile.Les Martiniquais ont pris le risque de mettre en place un indépendantiste à la région. Aujourd’hui,nous payons les conséquences de ce choix. Cette collectivité a en charge le développement économique et l’emploi. Seulement la passion idéologique de ce monsieur avec l’aide de certain de nos intellos a pris le dessus pour nous conduire aujourd’hui dans cette impasse. La question que je poserai c’est que l’on me donne le nom d’une collectivité,preuves à l’appui, gérée par le 74 et oû la population est mieux encadrée économiquement et juridiquement qu’à la Martinique.

    Répondre

  3. citizen

    20 octobre, 2009 à 18:33

    Faire un débat sur les articles 73 et 74 ne servira à rien si les martiniquais in finé ne comprennent les enjeux réel dont il est question.
    Quand je vois qu’une 74 ziste convaincue tel que Christiane Taubira commence à flérer le piège mortel du 74 et qu’elle en appel à la prudence, moi je penses que cela devrait faire réfléchir plus d’un.
    Avec des propos tels que:
    « Moi je dis que dans l’état actuel des choses on sort de là où on est, on prend le 74, et s’il vous plait par pitié, confiez les choses à une équipe qui sera capable de négocier pied à pied ».
    On voit bien que comme le dit un internaut de BMJ, LE DIABLE SE CACHE DANS LA NEGOCIATION qu’il y aura entre l’Etat français en faillite et les élus martiniquais qui auront a charge de défendre leur positions.
    Pour Taubira:
    il s’agit de « limiter les dégâts » au sein du « débat juridique » dans lequel « se sont enfermées les collectivités » de Guyane et de Martinique.

     » Limiter les dégâts » ben voilà, on y est, les élus martiniquais ont quittés le plancher des vaches et entrainer malheureusemet la population avec eux, ils devraient avoir honte.

    Elle dit encore:

    « Le problème, c’est qu’elles ont perdu de vue la réalité et qu’elles se sont enfermées dans un débat juridique ». Elle a estimé qu’il aurait fallu auparavant définir un projet politique et économique.

    Voilà tout est dit, et là ce ne sont pas les propos d’un parisan de l’article 73, mais bien les propos alarmant d’une fervante partisane de l’article 74.
    Martiniquais, il n’est pas encore trop tard pour éviter la catastrophe, votez massivement NON le 17 janvier 2010.

    http://www.bondamanjak.com/martinique/28-a-la-une/8279-referendum-outremer-taubira-dit-oui-letchimy-dit-non.html

    Répondre

  4. grugé

    13 octobre, 2009 à 23:07

  5. citizen

    13 octobre, 2009 à 3:53

    Tout ça est bien beau, sauf que selon mes souvenirs, l’expert constitutionnaliste et universitaire invité Mr Daniel n’est pas quelqu’un d’objectif, il n’est pas du tout neutre et penche tendancieusement vers l’autonomie et l’article 74.
    Il y a un déséquilibre manifeste et j’espère que le président de dynamique 73 Fred Tirault saura utiliser au maximum toutes ces connaissances en droit qu’il tire de sa profession afin de rééquilibrer la rencontre.
    Toutefois, je penses qu’il faudrait afin d’avoir un débat parfaitement démocratique et équilibrer inviter un autre expert constitutionnaliste sans tendance politique qui pourra répondre objectivement et sans parti pris aux questions qui lui sera posées par ceux qui seront présent.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Alfred Almont : CONSULTATION DU 24 JANVIER 2010 « AFFAIRES CLASSEES »

Le 10 janvier 2010, les Martiniquais ont clairement exprimé leur choix. Ils ont, à une écr…