Accueil Politique Evolution institutionnelle - L’autonomie est celle que préconise Serge Létchimy, pas celle que semble découvrir Claude Lise

- L’autonomie est celle que préconise Serge Létchimy, pas celle que semble découvrir Claude Lise

Aimé Césaire : L’autonomie est celle que préconise Serge Létchimy pas celle que Claude Lise semble découvrir.

aimcsaire.jpg

voir la Vidéo ci-après Cliquez :  Aimé Césaire : Je ne comprends pas la démarche de Claude Lise

Charger d'autres écrits dans Evolution institutionnelle

9 Commentaires

  1. pat972

    13 décembre, 2009 à 15:28

    Alors Dupont, tu te sens mieux maintenant que tu as craché toute ta haine ?

    Répondre

  2. J-Claude DUPONT

    13 décembre, 2009 à 3:32

    Claude LISE : contrairement aux autres Martiniquais, pour lui le choix, c’est entre 74 et 75 !
    ———————————————————————————————-
    Dans le couple MARIE-JEANNE / LISE, seul le premier est un « maitre-pièce » : il n’a jamais caché qu’il veut l’indépendance de la Martinique. ET S’IL EST SI ACCROCHE AU 74, C’EST QU’IL A COMPRIS QU’IL PEUT CONDUIRE A L’INDEPENDANCE. INTELLIGENT & DETERMINE, MARIE-JEANNE A BIEN L’INTENTION DE SE SERVIR DU 74 POUR PARVENIR A SES FINS. ————————————————————————————————-
    Le cas du malheureux LISE (« capon LISE » comme disent ceux qui le connaissent) est différent.
    Avec une rare malhonnêteté, il a fait allégeance aux indépendantistes. Aveuglé par sa jalousie pour LETCHIMY qui lui a ravi l’héritage de Césaire, il court évidemment, pitoyablement, pour sa seule petite personne. Et pour le poste de « vice-Président » que lui a promis son nouveau protecteur MARIE-JEANNE, (dont il a parfaitement compris le jeu), il est prèt à l’aider à précipiter la Martinique dans l’indépendance. Mais sans doute pas au point de n’ avoir pas prévu ses arrières. Pas au point de compter sur les largesses de MARIE-JEANNE (et où les prendraient-ils, grands dieux?)pour sa retraite … Vous voulez parier que « capon LISE » dispose d’un très bel appartement à Paris qui l’attend, avec sa superbe retraite de sénateur de la République Française ?.

    Répondre

  3. ylm

    12 décembre, 2009 à 3:44

    Pat, où ais-je délivré une quelconque attestation d’autonomiste authentique? Personnellement je ne sais pas ce qu’est l’autonomie vue par les hommes politiques qui s’en réclament. Lise ou Letchimy vous disent, et même Césaire, avant eux : l’autonomie ce n’est ni ceci ni cela, mais jamais l’autonomie c’est ceci ou c’est cela. C’est la théorie du ni-ni.
    Ce que je déplore c’est cette aptitude à faire parler les morts en dépit de l’évidence. L’évidence est que jusqu’à sa mort, Césaire a pris des décisions proches de celle du PPM d’aujourd’hui. C’est la vérité, même à 4 semaines d’un scrutin majeur.

    Répondre

  4. pat972

    11 décembre, 2009 à 16:36

    Quant à moi, je suis en train de chercher quelqu’un qui approuve mon commentaire.

    Répondre

  5. Curtis

    11 décembre, 2009 à 16:29

    J’approuve entièrement le commentaire d’ylm qui n’est que pure vérité.

    Répondre

  6. pat972

    11 décembre, 2009 à 16:03

    Ylm, tu très mal placé pour donner des certificats ou autres attestations « d’autonomistes authentiques ». Tu connais le dicton : « Bef bétché an kan’ bétché ». Tes analyses relèvent plus que jamais de la propagande à 4 semaines de la consultation.

    Répondre

  7. ylm

    11 décembre, 2009 à 13:07

    Césaire n’a jamais désavoué Darsières, ni Désiré, ni Delépine, ni Aliker, lesquels avaient, sans aucun doute comme lui-même, voté NON en 2003. Entre le mariejeanniste Lise et le darsiériste Letchimy il na jamais hésité, comme il n’avait pas hésité à la fin des années 70 entre Darsières et le darsièriste d’alors, Claude Lise, et le césairiste, dit historique Arthur Régis.
    Ceux qui évoquent toujours les mânes de Césaire pour critiquer le PPM ou définir leur politique, alors que le choix d’aujourd’hui est plus radical qu’en 2003, démontrent une fois de plus une certaine incapacité à se déterminer seuls, en conscience et en adulte, et à toujours s’accrocher à la voix d’un maître même lorsque celui-ci leur échappe. Où l’on découvre que les indépendantistes et les crypto indépendantistes seraient plus orphelins de Césaire que les autonomistes. Des martiniquais à qui manquera toujours la béquille Césaire. A quand des martiniquais qui pourront marcher tout seuls ?

    Répondre

  8. Daly

    11 décembre, 2009 à 2:48

    Sauf que rené, ce sont les 74zistes qui citent le plus Césaire dans la campagne, ils font croire aussi au peuple que Césaire était en faveur du 74. Cayol, Lise, Madelaine, Suédile disent qu’ils sont dans la ligne droite de pensée d’Aimé Césaire. Je suis heureux ce soir de voir qu’Evolution Martinique nous remémore cette vidéo qui les désavoue. Les Martiniquais ont la mémore courte et il est bon de reveillez les mémoires quelques fois. Mais aussi effectivement il va falloir laisser le maître à penser en paix.

    Je te rassure René, césaire ne sortira jamais des mémoires des Martinquais comme un éclair. Quel Martiniquais a entrainé autant de personnes, de personnalité à sa dernière demeure Pour qu’on puisse l’oublier le lendemain ?

    Répondre

  9. René

    11 décembre, 2009 à 2:08

    jusqu’ou on ira pour argumenter cette campagne référendaire.Il serait souhaitable de laisser Monsieur CESAIRE reposer en paix.Cette époque est révolu et il faut regarder de l’avant.Notre passéisme nous handicape et gangrène notre société Martiniquaise: »esclavage,colonialisme,et aujourd’hui faire parler un mort »,ce n’est certainement pas un moyen efficace pour affronter ce monde en mouvance.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

- Xénophobies

  L’ambiance délétère qui connaît des pics de plus en plus fréquents favorise tous les abu…