Accueil Politique - Sénatoriales : Ange Lavenair lache Claude Lise

- Sénatoriales : Ange Lavenair lache Claude Lise

lavenair.jpg« Claude Lise aurait du laisser la place après la défaite du 74 et du CG » c’est ce qu’à déclaré Ange Lavenair sur un média local. Ange Lavenair suppléant de Lise pendant deux mandatures n’a pas eu le soutien du RDM qui lui a préféré Raymond Occolier.

C’est dans ses conditions qu’Ange Lavenair déclare prendre ses responsabilités en présentant sa candidature aux prochaines sénatoriales avec l’appui dit-il de nombreux collègues Maires et par la même occasion une distance appuyé avec le RDM et Claude Lise.

 Dès lors on pourrait tourner le regard vers le Maire de Sainte-Marie qui a fait de Claude Lise son ami fidèle comme il le dit lui même. Il est peut-être mieux placé que beaucoup pour savoir que la fidélité en alliance politique est un angélisme à double tranchant.

Charger d'autres écrits dans Politique

6 Commentaires

  1. Obéro

    19 août, 2011 à 17:25

    Vous vouliez bouter AMJ, c’est fait. Vous vouliez conquérir le CG, c’est fait aussi. Alors Qu’est-ce qu’on fait maintenant Monsieur GLONDU? C’est vrai, j’oubliais, il y a encore les sénatoriales, les Présidentielles – et pourquoi pas un Ministre martiniquais, la députation, les municipales, la Collectivité Unique. Pour le reste, je suppose que le peuple devra attendre…

    Répondre

  2. Géraud

    17 août, 2011 à 16:42

    Ange LAVENAIRE pense qu’il parviendra à étancher une ambition élective parlementaire refoulée depuis longtemps en se présentant contre Claude LISE.
    Mais il risque de perdre son pari car objectivement Claude LISE n’a pas démérité en tant que sénateur et a une expérience enviée au Palais du Luxembourg.
    Il eut été peut-être plus judicieux qu’il reconduise le ticket avec Claude LISE et que ce dernier lui laisse la place après 3 ou 4 ans, ce qui lui aurait permis d’engranger une expérience et d’avoir un avantage appréciable sur ses concurrents au prochain renouvellement sénatorial.
    A moins qu’il ait conclu une alliance souterraine avec des partis et mouvements politiques mais dans ce cas il ne peut plus être considéré comme un élu FIABLE et rester au RDM qui a choisit démocratiquement de soutenir Claude LISE et Raymond OCCOLIER.

    Par ailleurs, déjà maire, conseiller général et président de la Communauté des Communes du Nord de la Martinique, il lui faudra abandonner au moins un si ce n’est deux mandats qui pourraient échapper au RDM qui la pourtant SOUTENU pour la conquête de la présidence de la CCNM.

    C’est un pari risqué et lourd de conséquence dans lequel s’est engagé le maire de la commune du Marigot qui pourrait être ravie au RDM en raison de la stratégie peu claire d’Ange LAVENAIRE.

    Répondre

  3. zenith

    15 août, 2011 à 17:00

    “Claude Lise aurait du laisser LA PLACE après la défaite du 74 et du CG”, aurait dit Ange Lavenaire.
    Ah! LA PLACE. Il n’y a que ça de vrai, LA PLACE, qui fait retrouver à nos élus toute leur lucidité, comme dit Georges Glondu que je ne veux absolument pas insulter. A lire Pancho dans le quotidien.

    Répondre

  4. Georges GLONDU

    15 août, 2011 à 16:03

    Pour Zenith,
    avancer que je me sois jeté dans les bras de SL signifie pour moi une volonté manifeste de m’insulter au plus haut degré.
    Si j’ai été d’accord avec l’alliance avec d’autres partis de gauche voire de droite pour bouter AMJ de la direction de la région, c’était tout simplement parce qu’on n’avait pas le choix, et les résultats des régionales nous ont donné raison.
    Par contre, dire que je fais confiance au PPM pour ce qui concerne l’avenir institutionnel, voire statutaire de la Martinique, est une erreur impardonnable.
    Enfin, pour ce qui concerne mon parti, n’étant pas un élu de premier plan, je ne pense pas faire le poids pour infléchir de manière significative la position prise par le premier Fédéral, d’ailleurs je n’en ai plus envie.
    pour le moment je me comporterai plus en observateur qu’en militant actif, même si je continuerai à m’exprimer lorsqu’il le faudra, et à assumer mes responsabilités au sein du conseil fédéral.

    Répondre

  5. zenith

    15 août, 2011 à 9:14

    Georges,

    C’est pitoyable ! Tu apprécies ce genre de palayi palaya et tu te dis favorable à l’amélioration des moeurs politiques ? Tu trouves normal qu’un seul homme politique soit le seul chef de la Martinique et fasse marcher au pas la fédéraion socialiste martiniquaise au point de faire virer de bord un homme comme toi ? Ainsi tu acceptes de te jeter sans discernement dans les bras de SL à l’égard de qui tu étais aussi critique. Aurais-tu la même position à l’égard de SL si l’an prochain il choisissait Edmond-Mariette au lieu de Manscour, ce qui serait en soi une excellente chose pour la martinique, mais qui pourrait entraîner la disparition de ton parti ?
    Redeviens toi-même. Ne te laisse pas fléchir.

    Répondre

  6. Georges GLONDU

    14 août, 2011 à 8:46

    Enfin un peu de lucidité d’un responsable politique, même si c’est pour mettre en avant un intérêt personnel.
    En effet, il a parfaitement raison lorsqu’il dit que CL avait appelé à voter pour un statut qui a été largement rejeté par les électeurs Martiniquais, et par conséquent il aurait dû se retirer de l’activité politique, comme l’a fait son collègue de Guyane.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Lettre ouverte à la population de la Guadeloupe en général et de Basse-Terre en particulier

Ce sont les Basse-Terriens, Basse-Terre, les Guadeloupéens et la Guadeloupe qui nourrissen…