Accueil Politique La Fédération Socialiste Martiniquaise se retire de Ensemble Pour une Martinique Nouvelle

La Fédération Socialiste Martiniquaise se retire de Ensemble Pour une Martinique Nouvelle

Communiqué FSM

Coup de tonnerre dans l’alliance Ensemble Pour une Martinique Nouvelle

La Fédération Socialiste Martiniquaise estime que l’alliance de gestion qui avait été signée avec Serge LETCHIMY comme chef de file n’a  plus lieu d’être après la démission de ce dernier.

Le contrat de gestion ne pouvant être honoré dans l’opposition la FSM qui n’a qu’une élue dans l’opposition ne souhaite plus renouveler le bail.

De plus des militants de la FSM et des non encartés ont appris leur positionnement sur la liste de EPMN la veille pour certains et le jour même de la présentation de la liste au Hall des Sports du Gros-Morne pour d’autres.

Le premier secrétaire de la fédération s’explique officiellement dans le communiqué ci-dessus.

Les bruits de couloirs disent aussi que les propos de Fred LORDINOT lors de l’installation de la CTM ont contribués à l’éclatement de cette alliance qui n’existe que par le nom aujourd’hui.

Selon nos sources d’autres élus devraient emprunter la voie de la FSM.

A suivre………

Kyle FRANCOIS

 

Charger d'autres écrits dans Politique

5 Commentaires

  1. Réaliste

    24 décembre, 2015 à 16:11

    Je demande confirmation,

    Il semblerait qu’on ait demandé à Kora BERNABE de démissionner afin de laisser siéger un élu plus expérimenté qu’elle ?

    Si tel était le cas pourquoi avoir loué de façon insistante pendant la campagne son statut de jeune ingénieur agronome ?

    Alors là ! Le comble serait à son paroxysme….

    Et je suis Réaliste

    Répondre

  2. misterGG

    24 décembre, 2015 à 13:55

    je pense qu’il n’y a rien de surprenant à cela, et que d’autres devraient suivre, car les militants qui ont voté pour une tête de liste, S.LETCHIMY, ne peuvent accepter de se ranger derrière un Fred LORDINOT par exemple.

    Répondre

  3. ylm

    24 décembre, 2015 à 9:54

    Il fallait s’y attendre, mais ce n’est pas glorieux car il s’agit d’une affaire de poste, et à un moment où le patron est à terre. Il y avait d’autres occasions plus politiques pour se distinguer. En suivant simplement ce que les militants avaient voté. Mais la FSM a toujours fonctionné « à portée de calottes » des uns et des autres. Si elle redevient elle-même c’est tant mieux.

    Répondre

  4. Stéphane

    24 décembre, 2015 à 8:31

    Je ne suis pas surpris de cet éclatement. A l’énoncé de de la composition de liste de EPMN les Martiniquais étaient outrés d’apprendre la deuxième place de Catherine CONCONNE et la position éligible en cas de victoire de Camille CHAUVET.

    Les Martiniquais n’ont pas dutout digérés cet affront qu’on leur a fait avec ces deux personnages qui ont ternie pour longtemp l’image exemplaire du politicien et la charte qu’on se demande bien à quoi elle a pu servir ?

    Et je suis persuadé que des candiats en position non éligibles sur la liste ont votés pour le concurrent………

    Répondre

  5. Johanne

    24 décembre, 2015 à 8:25

    Tout cela était prévisible.

    Comment comprendre qu’on puisse commencer une campagne depuis février 2015 sous le slogan terminator  » NOU PARE  » alors même que les colistiers censés mener l’alliance à la victoire ne l’étaient pas ? puisqu’au dernier mois, personne ne savait qui serait chef de section ce que S Letchimy se refusait à admettre et encore moins les positionnements sur la liste.

    N’en parlons même pas de la sortie honteuse de Fred LORDINOT qui fera tache dans l’histoire de cette installation de la CTM et qui a permis de classer définitivement Claude Lise au rang des SAGES.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La mort annoncée du canton et de son élu

On le sait, la collectivité départementale devrait disparaître bientôt avec l’avènement de…