Accueil Politique Et poutant je n’ai rien fait à quiconque

Et poutant je n’ai rien fait à quiconque

MARIE_JEANNE_Alfred

par Georgette Masson

On pourrait à loisir plagier Richard V, le tristement célèbre champion cycliste qui n’a jamais cessé de clamer son innocence en répetant cette phrase : « Et pourtant je n’ai rien fait à quiconque » pour parler de l’affaire Marie-Jeanne.

En effet, ce dernier n’a jamais cessé de dire et de redire qu’il était accusé tout simplement d’avoir aidé une île voisine à porter le savoir à ses enfants, en construisant tout simplement….une école. Et on lui en voudrait pour ça…juste ça. Quel monde injuste pourrait-on s’écrier. Son procès, celui de sa fille et celui de son gendre s’était conclu le 2 mars dernier par un renvoi. En effet, le Conseil Régional présidé par Serge Letchimy ne s’était pas à l’époque constitué partie civile. Il s’agit bien pourtant, d’utilisation très frauduleuse de fonds publics importants de la collectivité au milieu desquels, on retrouve la famille de l’ex-président Marie-Jeanne.

LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE EN MARS DERNIER Pourtant, ce jour là, au tribunal, un groupe de courageux justiciables, inquiets de voir se dissoudre tout simplement ce procès face aux menaces à peine voilées de l’accusé principal s’est constitué partie civile. Oui, dans ce procès, le peuple sera plaignant car il s’agit bien de son argent. Le renvoi a donc été décidé pour permettre justement à ce peuple de préparer sa défense.Notre Richard Virenque local « qui n’a rien fait à quiconque, victime à l’insu de son plein gré » n’a pas du tout avalé cette initiative comme un acte de droit, de démocratie à exercer la justice comme prévu par les lois, les mêmes qu’il va voter costumé, cravaté en France Métropole. La démocratie selon lui, on connait. Sa rage a explosé au sortir du palais de justice, les insultes ont fusé contre le procureur, les juges avec des mots injurieux. On devine dans sa colère que s’il avait croisé le procureur ce jour là sur son chemin, il en serait venu aux mains avec lui, l’aurait « plumé…

MARDI 29 MARS, PLENIERE A LA REGION : UN VEGLAJ’ DE PLUS ! Et l’on découvre dans l’ordre du jour de cette séance à venir qu’une modification de délibération autorisant le Président, Alfred Marie-Jeanne a engager toutes les procédures contencieuses de la collectivité votée il y a quelques semaines….désignera désormais Aurélie Nella, nouvelle élue CTM de la droite indépendantiste. Celle-ci en bonne petite oie blanche récoltera le « sale boulot » de se constituer….partie civile au nom de la CTM lésée dans cette affaire Green Parrot. En effet, il serait gros que le prévenu soit lui-même plaigant. Dommage de commencer une vie politique en portant une initiative aussi odieuse. Voici donc la supercherie, la grosse ficelle utilisée aujourd’hui par trois prévenus qui veulent à tout prix, appelons une perruche, une perruche….ECHAPPER TOUT SIMPLEMENT A LA JUSTICE. « Et pourtant, ils n’ont rien fait à quiconque » Dès lors, l’initiative des contribuables libres et désireux de connaître la vérité…risque tout simplement d’être déboutée face à cette action très légitime de la collectivité lésée. Mais…..on apprend aussi que le jour du fameux procès, en novembre prochain, Aurélie Nella, jeune et pourtant déjà actrice des « basses besognes » se désisterait publiquement. Partie civile…Plouf ! le bakannal pourrait se poursuivre…..

UNE SIMPLE EXPRESSION DE PEUR TERRIBLE D’UN MAJOR RATTRAPE PAR L’HISTOIRE Toutes ces manoeuvres montrent bien la peur qui s’est emparée du camp des prévenus, oui plus que la peur, l’effroi, car c’est de cela qu’il s’agit, l’effroi face à une inévitable condamnation car les faits, graves, sont bien là : falsification de délibération, aucun respect des procédures de marchés, tout cela orchestré par une fille amoureuse qui a voulu faire bénéficier à son chevalier servant d’un énorme privilège de plusieurs centaines de milliers d’euros sous le couvert vertueux de coopération régionale avec la caution de son papounet. Mi bakannal en tribinal !!!

VOUS AVEZ DIT PEUR… ? ET POURTANT « JE N’AI RIEN FAIT A QUICONQUE » CHABEN….SI OU PE PA PE…..Mé si ou pa lé tombé pa joué….

Georgette Masson

Charger d'autres écrits dans Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

CONGRES DE PROGRES

Le 18 décembre 2008 les conseillers généraux et régionaux de Martinique se sont réunis en …