Accueil Covid-19 Non ouverture des écoles le 11 mai: Coup de gueule d’une soignante

Non ouverture des écoles le 11 mai: Coup de gueule d’une soignante

nous sommes ouverts

Parce qu’en démocratie toutes les voix doivent s’exprimer. Nous avons ouvert nos colonnes à « Nadine Francois Lubin une Infirmière qui ne supporte plus les enfantillages des professeurs ! »
Jeff Lafontaine

« Monsieur Marie Jeanne et tous ceux qui défendent la cause des professeurs…. il faut savoir que les personnels soignants n’ont pas demandé de délai pour faire face et prendre soin des nombreux patients atteints du covid-19 ; et ce, au péril de leur vie et de celle de leur famille ! Certains y ont même laissé leur santé et voire leur vie.

En dépit de tout cela, Les soignants continuent encore et encore, avec les moyens du bord !
Il faut rappeler à ces chers professeurs que les soignants se chargent eux mêmes de l’entretien et de la désinfection de leurs locaux et de leurs outils de travail….
Que les soignants ne comptent pas leurs heures et vont travailler sur leur temps de repos…
que les soignants etc…. etc…
que les soignants ne sont pas des enfants gâtés tout comme bien d’autres corps de métiers qui font vivre la France et les professeurs !

Messieurs et Mesdames les professeurs si vous voulez que vos établissements soient désinfectés… qu’à cela ne tienne faites comme nous…. faites le vous même !

Vous êtes les seuls à ne pas souffrir du chômage technique… il vous suffit juste d’envoyer tous les matins une série de cours et d’exercices sur les boites mails des parents pour que votre salaire soit justifié !
Peu, très peu, trop peu s’inquiète de savoir si les enfants ont compris quelque chose du cours ou même si les parents ont la pédagogie nécessaire pour faire « le travail à leur place»
Je n’ose dire que pour plus des 3/4 il n’y a pas de préparation…. il suffit juste de sortir le programme de l’année d’avant !

Mes chers professeurs peut être vous appartient il de réfléchir à l’organisation de cette reprise de cours ?
Peut-être devrez vous faire comme les soignants de ces différents services qui ont dû se convertir en « service covid-19 » ?
Vous savez…. ils ont juste réfléchis, et ce très rapidement… et du jour au lendemain ils sont devenus « soignants en secteur covid-19».
Si vous êtes en manque d’idées… n’hésitez pas, faites appel à des soignants… nous auront un peu de temps sur nos repos non rognés pour vous aider !

Monsieur Marie Jeanne et tous ceux qui défendent la cause des professeurs, il est temps de leur expliquer que l’avenir de nos enfants est dans leur mains… il est temps que les profs grandissent et deviennent courageux et inventifs pour que nos enfants, notre jeunesse, soient en capacité de construire le monde de demain! »

Nadine Francois Lubin
Infirmière qui ne supporte plus les enfantillages des professeurs !

Charger d'autres écrits dans Covid-19

29 Commentaires

  1. Couturier

    26 avril, 2020 à 18:07

    Mme Lubin ,
    Merci pour le travail effectué à l l’hôpital pendant cette période.
    Mais nous n’effectuons pas le même métier !!!!
    Vos propos sont déplacés et injurieux….je pense que c’est dû à votre fatigue.
    Bien cordialement….une enseignante .

    Répondre

  2. Yolande

    26 avril, 2020 à 17:54

    Après la grève de trois mois du 2ème trimestre, les enseignants ne devraient-ils pas mettre tout en œuvre pour essayer de faire travailler les élèves pendant le peu de temps qui reste ? Qu’ils demandent toutes les garanties nécessaires, mais qu’ils reprennent les cours !

    Répondre

  3. Wam

    26 avril, 2020 à 17:20

    Sachez que cette dame est « infirmière scolaire », je ris tellement!!!!!!

    http://freepawol.com/articles/quand-une-infirmiere-de-la-sexualite-se-mele-du-covid-19-ca-fait-des-degats

    Répondre

  4. LE PHAT TAN

    26 avril, 2020 à 17:08

    Je suis moi même professionnel de santé à l’AP-HP et je suis outré des propos de cette infirmière ! Bon de nombre de nos collègues sont choqués par ces odieux propos contre le corps enseignant. Elle n’est pas digne de notre corps qu’elle déshonore et devrait exercer un autre métier. Au vu des tâches qu’elle cite, je me demande vraiment si elle est infirmière. En effet, pour les professionnels de santé il aurait fallu attendre septembre pour la reprise scolaire. Malheureusement le gouvernement a pris cette décision de déconfinement sans tenir compte de l’avis de l’équipe de scientifiques. Enseignants de Martinique, sachez que ce cas est un cas isolé et que nous professionnels de santé sommes à vos côtés !

    Répondre

  5. Morin Florian

    26 avril, 2020 à 17:02

    Je ne croyais pas mon ancien professeur de lycée qui ne cessait de me répéter que le niveau des futures infirmi(ères) qu’il préparait au concours devenait catastrophique. Je me vois obligé de revoir mon jugement.
    Mme Lubun, vous avez prononcé un serment, celui d’Hypocrate. Durant ces heures sombres que nous vivons et notre siècle de décadence je sais que de tels mots ne veulent plus dire grand chose. Pourtant, c’est le fond de votre métier. Vous avez signé pour cela en âme et conscience sachant toutes les obligations et responsabilités que cela impliquait. Certes vous êtes mal payé et vous n’avez pas assez de matériel pour travailler. Vous me verrez le premier à dénoncer cette injustice.
    Toutefois il s’agit de remettre les choses en contexte. Infirmière ne demande qu’un BAC +3 et un enseignant un BAC +5. Donc acte. Vous parlez vraisemblablement d’un métier que vous ne connaissez nullement. Dans ce cas deux solutions : soit vous vous la fermez, soit vous vous renseignez auprès de gens qui savent.

    Répondre

  6. Blabla

    26 avril, 2020 à 17:00

    De la part d’une infirmière scolaire qui ne travaille absolument pas à l’hôpital au sein d’une unité Covid, ça en serait presque risible si ça n’était pas pathétique… Mais allez-y madame à l’ecole, montrez-nous votre savoir-faire ! On vous attend, l’Education Nationale vous paye pour ça ! Venez nous montrer comment appliquer les protocoles de distanciation sociales auprès des élèves de 2 à 18 ans. Venez nous montrez comment vous nettoyez les locaux tout en surveillant les élèves et en leur faisant classe. Et si vous ne voulez pas venir nous voir, allez offrir vos services auprès d’un département de réanimation. Montrez-nous la voie et sortez de votre bureau d’infirmiere Scolaire.

    Répondre

  7. clare daniel

    26 avril, 2020 à 15:46

    Je suis infirmière également , j aime les réponses . Chacun son métier , nous ne sommes pas des héros , nous devons accepter nos missions. Est-ce le fonctionnaire qui est en cause. Non , c’est plutôt cette incertitude , cette
    tiédeur politique.Nos administrations qui ne suivent pas. Sachez que je n ai pas passé le concours de médecine , je n ai jamais eu l’intention de m ‘occuper des mioches , c ‘est un métier remarquable , je vous tire mon chapeau.

    Répondre

  8. DENISON

    26 avril, 2020 à 15:40

    Je suis Infirmière Anesthésiste et je n’approuve pas ce que ma collègue de profession a écrit. C’est un texte lamentable qui reflète l’état d’esprit d’une large partie de la profession qui ne sait pas se faire respecter ni se donner les moyens de se défendre. Une profession coincée entre l’hyper pouvoir des médecins et l’encadrement dévoué aux médecins et à l’administration.

    Répondre

  9. Sylvie

    26 avril, 2020 à 14:20

    Actuellement c est nous qui faisons votre travail et vous en profiter pour charger au maximum car vous ne faites pas tout cela en classe. En plus de notre travail, et nous ne sommes pas payés.Vous ne prenez même pas la peine de corriger les exercices .Tous les enfants ne seront pas présents , vous aurez largement le temps de nettoyer de temps en temps ,comme nous le faisons tous en ce moment.

    Répondre

  10. Miss liberty

    26 avril, 2020 à 13:40

    Je suis d’accord avec l’infirmière qui dit son ras le bol de ces profs qui ne pensent qu’à eux et non à l’intérêt de leurs élèves. La situation est difficile partout mais d’autres ont le courage d’aller de l’avant pas comme ces professeurs qui font rater une année scolaire entière à leurs élèves. Quelle inconscience !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Covid-19 : Bellefontaine, l’opposition s’inquiète

La commune de Bellefontaine fait partie des communes les plus touchées par la maladie du C…